Blablacar : vers du covoiturage à l’international ?

Blablacar est un site de covoiturage opérationnel depuis déjà plusieurs années sur internet. L’objectif de son fondateur Frédéric Mazzella en créant ce portail est de baisser le nombre de voitures partiellement vides afin de diminuer les dépenses des usagers. Aujourd’hui, l’entreprise de Mazzella souhaite étendre son activité à l’international.

L’histoire de Blablacar commence avec un petit nombre d’inscrits, mais l’expérience acquise durant ses quelques années d’existence a poussé l’entreprise vers le haut, en visant maintenant l’internationalisation de son service. Blablacar est une plateforme qui met en relation les conducteurs et les passagers. Le service fonctionne avec un système de commissionnement par trajets réalisés à hauteur de 10%. Blablacar souhaite suivre l’exemple de Facebook, Dropbox et autres sites leaders dans leur domaine respectif, en faisant d’abord une démonstration de la viabilité de l’activité, ensuite en entrant sur le marché international, puis étudier la rentabilité. Selon son fondateur, Blablacar est aujourd’hui leader dans une dizaine de pays en Europe. À noter que le service est déjà accessible en Turquie, Ukraine et Russie.

blablacar-covoiturage

Pour Blablacar, l’expansion de ses services en Europe est déjà en très bonne voie. L’entreprise peut classer parmi ses projets d’études les zones géographiques lointaines comme l’Amérique Latine.

Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Auto-Moto
bison-futé
Bison futé: le week-end prolongé du 15 août s’annonce noir!

Avec le long week-end qui débute dès ce soir, la circulation va être compliquée sur les grands axes...

Fermer