Facebook

Facebook. Une entrée en bourse ratée (-26,3%) qui vire au scandale judiciaire?

NEW YORK – Il y a quelques jours, le fondateur de Facebook Mark Zuckerberg sonnait le gong d’ouverture à Wall Street pour une introduction à la bourse de New York de Facebook en grandes pompes ! 3 jours après l’entrée en Bourse de Facebook, le bilan du titre du réseau social n’est pas très glorieux et suscite polémiques et questions dans l’univers financier !

– 26,3% depuis l’introduction en bourse

Les économistes l’assurent avec aplomb : l’entrée en Bourse de Facebook est déjà un échec financier. Seulement quelques jours après son IPO (Initial Public Offering), le titre Facebook a effectué une chute de 26,3% par rapport au prix d’introduction du titre : introduite vendredi 18 Mai 2012 à 38 dollars (30 euros) et proposée à la vente à 42,05 dollars, la valorisation du titre était de 31 dollars Mardi 22 Mai 2012.

Vers une enquête sur Facebook ?

Il est trop tôt pour annoncer un véritable échec financier mais la valorisation de Facebook au dessus des 100 milliards de dollars attirent l’attention des principales administrations de contrôle du secteur bancaire et financier. La Financial Industry Regulatory Authority ainsi que la Securities & Exchange Commission (superviseur des Bourses américaines) se penchent sur cette introduction en bourse, comme le précise sa présidente Mary Schapiro : « Il y a toutes les raisons d’avoir confiance en nos marchés et en leur intégrité, mais, concernant Facebook, il y a des questions que nous devons regarder plus spécifiquement »

Morgan Stanley et les banques sur le banc des accusés !

La banque Morgan Stanley est aujourd’hui pointé du doigt dans son rôle pour l’introduction en Bourse de Facebook. En effet, devant évaluer les prix de l’action et le volume de titres mis en vente, Morgan Stanley n’a pas hésité à gonfler la valorisation de Facebook, afin d’augmenter sa rémunération. Il semblerait que le prix de l’action avait été fixé à 28 dollars puis réévaluer à plusieurs reprises pour atteindre 38 dollars, tout en augmentant de 25% le nombre d’actions Facebook mises sur le marché boursier ! Des manœuvres qui pourraient créer un scandale aux Etats-Unis mais en attendant les résultats de l’enquête, Morgan Stanley a empoché la coquette somme de 67,8 millions d’euros pour cette transaction…

Facebook

0 shares

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans High Tech
google-doodle-robert-moog-synthetiseur
Robert Moog. Un Google Doodle en Html 5 : hommage au « père » du synthétiseur !

Si vous aimez la musique, le Doodle proposé ce mercredi 23 Mai 2012 va vous...

Fermer