Google: 60 millions d’euros pour la “paix” avec la presse française ?

INTERNET – Peut-on parler de la fin des hostilités entre la presse française et Google ? Le moteur de recherche a signé un accord “historique” en fin de semaine dernière avec les éditeurs de presse (généralistes et pure-players) pour mettre fin à un conflit qui durait depuis maintenant plusieurs mois. La presse écrite française reprochant à Google de capter la valeur ajoutée de leurs contenus en les monétisant via la solution publicitaire Google Adwords, qui permet de vendre de l’espace publicitaire sur le moteur de recherche.

  • Google / Presse : un rapport gagnant / gagnant ?

Google s’est engagé à financer un fonds  de 60 millions d’euros (one shot) pour aider la presse à mettre en place sa mutation, et financer des projets innovants pour la presse écrite. C’est justement le médiateur du conflit presse écrite / Google qui devrait logiquement prendre la tête de ce fonds. Pour les éditeurs, la pression sur Google aura finalement abouti à ces 60 millions d’euros, et pour Google, cela lui permet d’éviter une loi qui aurait sans aucun doute été plus contraignante.

  • Les éditeurs ont besoin de Google, et Google a besoin des éditeurs

Finalement, quand on réfléchit au problème, on se rend compte que les deux acteurs ont besoin l’un de l’autre: aujourd’hui, Google apporte la grande part du trafic de la presse écrite sur Internet, mais Google a aussi besoin des nombreux contenus de la presse écrite (textes, mais aussi audios et vidéos) pour développer ses produits, comme Google Actualités. Une “Lex Google” aurait clairement pu mettre Google dans l’embarras, finalement, la situation semble apaisée entre les acteurs de cette “affaire”.

google-chrome

Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans High Tech
Twitter: 250 000 mots de passe d’utilisateurs “dans la nature” ?

INTERNET - Le réseau social en ligne Twitter aurait-il été touché par un hacking sur...

Fermer