Google: un conseil d’experts se penche sur le “droit à l’oubli”

Cela fait deux mois que la Cour Européenne de justice a ordonné le “droit à l’oubli” au plus important moteur de recherche au monde. Il est donc désormais possible de demander le retrait de liens que l’on juge “obsolètes, non pertinents ou inappropriés”. Google a déjà traité environ 70 000 demandes depuis la mise en place du dispositif; et si cette mesure est un succès, elle pose aussi un problème aux médias, qui voient déjà certains liens de leurs articles supprimés de Google.

C’est pourquoi la firme a rassemblé un comité consultatif, composé de dix experts indépendants, provenant des médias, du monde universitaire, du secteur technologique, de la protection des données et de la société civile. Ils seront chargés d’organiser une série de consultations publiques en Europe autour du “droit à l’oubli”.

google-suggest

Par la suite, un rapport public sera rendu, qui comportera certaines recommandations pour les cas difficiles, et donnera quelques pistes afin d’améliorer les procédures et la transparence de l’entreprise.

Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans High Tech
Free-enseigne
Free: une condamnation pour pratique commerciale trompeuse

Un groupe de 19 abonnés a décidé de porter plainte contre l'opérateur... et ils ont été entendus! Free, sa...

Fermer