Kodak. Que vont changer les 525 millions de $ de la vente des brevets ?

PHOTO – La vente des brevets de la célèbre marque de photo Kodak a été attribuée à plus de 525 millions de dollars. Si le prix semble en dessous des estimations, la vente des brevets pourrait permettre à la société Kodak  de connaitre une deuxième jeunesse. En effet, cette opération pourrait permettre à Kodak de renflouer ses caisses et rebondir sur de nouveaux marchés afin de rester l’une des grandes marques de la photo, comme Kodak l’est depuis plus de 130 ans !

Le dépôt de bilan a été déposé en Janvier 2012 mais « cette monétisation des brevets est une autre étape importante vers une émergence réussie », a déclaré Antonio Perez, le PDG de Kodak.Un groupe de 12 entreprises dans lequel figurent Apple, Google, Microsoft, HTC, RIM et Samsung s’est formé pour acheter 1 100 brevets Kodak en déboursant 525 millions de dollars. La fin de l’entreprise Kodak qui finalise ainsi son activité grand public. Le retard pris dans le numérique aura été fatale à la marque historique de Goerge Eastman née en 1881.

Kodak pourrait ainsi sortir de la faillite grâce à la cession des brevets qui devrait lui permettre d’obtenir plus de 2.6 milliards de dollars, à savoir 1.9 milliard d’euros. Malheureusement, la somme récupérée pour la cession des brevets est bien loin des attentes de Kodak mais cela pourrait suffire à accorder de nouveaux prêts et ainsi empêcher la fin de l’activité de Kodak.

Kodak

Antonio Perez, le PDG de Eastman Kodak indique que « cette transaction permettrait à Kodak de rembourser une partie importante de notre emprunt de restructuration, de remplir des conditions clefs pour de nouvelles facilités de financement ». La cession des brevets de Kodak va-t-elle permettre de relancer une partie de l’activité de cet acteur historique de la photographie ?

Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans High Tech
Facebook-logo
Facebook. 1$ l’email envoyé par un annonceur: le réseau social va-t-il trop loin ?

INTERNET - Quelques jours seulement après le bad buzz d'Instagram, qu'a racheté Facebook il y...

Fermer