La « contagion émotionnelle » de Facebook: l’EPIC porte plainte!

Suite à l’étude psychologique sur la « contagion émotionnelle » menée par le réseau social de Mark Zuckerberg, de nombreux internautes se sont révoltés contre les méthodes employées par Facebook. Malgré que la numéro 2 du groupe ait présenté ses excuses, cela n’a pas été suffisant pour empêcher l’Electronic Privacy Information center (EPIC), de déposer plainte auprès de la FTC (Federal Trade Commission).

700 000 personnes anglophones ont été manipulées à leur insu pendant cette étude réalisée en 2012. Les publications de leur mur d’actualité étaient en effet choisies par l’algorithme, choisissant de mettre en avant soit des messages positifs, soit des messages négatifs, afin de savoir si le moral des cobayes était influencé par ce qu’il pouvait lire.

Logo-Facebook

Alors que les autorités britanniques se demandent si Facebook a oui ou non violé la loi en agissant de la sorte, L’EPIC a d’ores et déjà déposé une plainte aux USA auprès de la FTC. Cette simple erreur de « communication », d’après les dires de Facebook, risque de coûter cher au plus grand réseau social du monde…

Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans High Tech
HTC One M8 : une version « Dual Sim » bientôt en France ?

Le HTC One M8 est le produit phare de la marque qui a permis à...

Fermer