Musique en ligne: vers une “taxe Google” pour Aurélie Filippetti ?

INTERNET – Peut-on imaginer la création d’une nouvelle taxe pour les grands acteurs du Net pour aider le secteur de la musique ? Cela est étudié, notamment avec la mission menée par Pierre Lescure. Présente au MIDEM à Cannes, devant l’industrie de la musique, la Ministre de la Culture n’a cependant pas démenti ou confirmé une “taxe Google” pour les géants de l’Internet. Le principe est un peu le même que reprochent de nombreux médias à Google: capter la valeur ajoutée sans distribuer les bénéfices.

  • Google / Youtube / DailyMotion en ligne de mire ?

On ne sait pas exactement qui pourrait être visé mais les sites internet proposant le partage de vidéos, et notamment des clips, pourraient faire les frais de cette mesure si elle est adoptée. Google capte 9 recherches sur 10 en France, tandis que Youtube et DailyMotion sont les deux plus importants sites de vidéos en France. Si ces derniers ont mis en place des stratégies de monétisation pour les labels via les vidéos vues, et les publicités avant et après les vidéos, ils pourraient peut être devoir mettre la main à la poche pour aider l’industrie musicale.

  • La “taxe Google” toujours sans issue en France ?

Actuellement, la Ministre de la Culture Aurélie Filippetti a par contre tranché clairement en faveur des éditeurs de presse pour taxer Google et faire payer le moteur de recherche auprès des éditeurs de presse. Décision qui fait polémique sur Internet entre les pro-taxes et anti-taxe Google, en sachant que le moteur de recherche apporterait environ 50% du trafic des sites de presse en France. Pour le moment, la mission de conciliation semble mal embarquée, même si Google aurait fait une proposition financière aux éditeurs.

google-chrome

Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans High Tech
Samsung : bénéfices T4 2012 +76%, Apple à la peine ?

HIGH-TECH - Près de 5 milliards d'euros : ce nombre impressionnant est tout simplement le...

Fermer