Subventions des smartphones : pourquoi Free Mobile doit payer 300 000 euros à SFR ?

TELEPHONIE – Comment peut-on expliquer le fait que Free Mobile se doit de payer à SFR 300 000 Euros ? En fait, l’addition est encore plus salée pour le dernier opérateur mobile entré sur le marché français puisque Free Mobile doit payer 300 000 Euros à SFR de dommages et intérêts, mais aussi régler 100 000 Euros pour la procédure judiciaire. On le sait, depuis son arrivée il y a maintenant un an, Free Mobile a tapé dans la fourmilière sur le marché de la téléphonie mobile, et notamment face à ses concurrents Orange, SFR et Bouygues Telecom.

  • Pourquoi 400 000 Euros d’amende ?

En fait, c’est Free Mobile qui a lancé les hostilités en attaquant SFR sur le fait des subventions de smartphones. Pour Free Mobile, cette pratique étant considérée par Free comme un déguisement de crédit à la consommation. Cela n’a semble-t-il pas vraiment tourné en faveur de Free Mobile, puisque le jugement donne une toute autre version et que l’attaquant (Free Mobile) est condamné. En effet, l’opérateur mobile doit maintenant s’acquitter d’une amende de 300 000 euros pour SFR, mais aussi de 100 000 Euros pour les frais de cette affaire. Un coup dur pour l’opérateur qui espérait clairement faire tomber le principe des subventions pour smartphones.

  • Une entrée fracassante en 2012 pour Free Mobile

En effet, le dernier opérateur a proposé des offres illimitées en appels et SMS pour 19,90 Euros, remettant en cause les tarifs des opérateurs mobiles historiques. Cela a déclenché un afflux de clients vers Free Mobile qui a connu des difficultés pour répondre à toute la demande.

free-mobile

  • Free Mobile continue de développer son réseau

Mis en demeure par ses concurrents sur le développement de son réseau propre, Free Mobile a répondu aux critères de l’ARCEP et continue d’investir dans sa propre infrastructure réseau mobile pour se libérer à terme du contrat qui le lie à Orange, à la fois partenaire … mais aussi concurrent !

Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans High Tech
Instagram : -50% d’utilisateurs actifs, la “mauvaise affaire” pour Facebook ?

INTERNET - Est-ce qu'Instagram va pouvoir réagir à la fuite de ses utilisateurs ? L'application...

Fermer