PARIS – Le Grand Paris est un projet de remodelage de la capitale lancé par Nicolas Sarkozy il y a quelques années. Lors de la présentation du cabinet lauréat (Jacques Ferrier Architectures) pour l’architecture et le design des futures gares du Grand Paris Express, la nouvelle ministre du logement Cécile Duflot du gouvernement Ayrault a donné son point de vue sur ce dossier du Grand Paris.

La ministre de l’Egalité des territoires d’EELV (Europe Ecologie Les Verts) n’a pas caché ses mots pour donner son sentiment sur le projet du Grand Paris : « Le Grand Paris n’aurait pas de sens s’il se construisait pour ses concurrents plutôt que pour ses habitants. Le Grand Paris, ça ne pourra pas être Dubaï-sur-Seine ».

Pour Cecile Duflot, le projet Grand Paris ne doit pas se voir comme une concurrence absolue avec les autres grandes capitales européennes et juge que l’erreur de l’ancien gouvernement de François Fillon est d « avoir considéré un moment que le sujet qui était la préoccupation essentielle, prioritaire, c’était la mise en concurrence du Grand Paris par rapport aux grandes métropoles mondiales ».

Pour la ministre du logement Cécile Duflot, le Grand Paris doit avant tout être un sujet porté par les parisiens et pour les parisiens : « La question de son attractivité, de sa construction, est un sujet essentiel mais ne peut pas exclure une vision qui part du territoire, des élus et des habitants ».

Afin de rassurer les sceptiques, Cécile Duflot a également confirmer la volonté du gouvernement de continuer le projet du Grand Paris Express, basé sur un grand métro automatique en rocade avec 72 gares, tout en continuant à travailler sur la construction d’un nouveau métro et la rénovation du RER en Ile de France.

cecile-duflot-grand-paris