UMP. Nicolas Sarkozy pour sauver l’UMP de la “guerre” Fillon – Copé ?

SARKOZY – Après l’échec d’Alain Juppé, qui peut sauver l’UMP ? Depuis 1 semaine maintenant et les résultats de l’élection pour la présidence de l’UMP, le premier parti d’opposition est chamboulé par une querelle entre François Fillon et Jean-François Copé. Après la COCOE et la cours des recours, l’ancien président de la République Nicolas Sarkozy peut-il sauver l’UMP de sa guerre interne ?

Les résultats de l’élection à la présidence de l’UMP datent d’une semaine mais le parti est dans le trouble le plus total !L’ancien président de la république et président de l’UMP de 2004 à 2007 est sans doute le dernier recours pour sortir l’UMP de la crise, comme l’indique Alain Juppé : “Je pensais que l’ancien président de la République devait un peu se protéger de ces querelles partisanes. Mais il apparaît clairement qu’il est le seul aujourd’hui à avoir l’autorité suffisante pour proposer éventuellement une sortie que je n’aperçois pas”.

Nicolas Sarkozy en arbitre de la crise de l’UMP entre Jean-François Copé et François Fillon ? Le “perdant” de l’élection à la présidence de l’UMP François Fillon est arrivé lundi vers midi dans les bureaux de l’ancien chef de l’Etat Nicolas Sarkozy avec lequel il a déjeuné, rue de Miromesnil dans le VIIIème arrondissement de Paris.

nicolas-sarkozy-ump

Alors que des huissiers doivent saisir tous les documents de l’élection pour la présidence dans les locaux de l’UMP, Jean-François Copé estime qu’ “on ne doit pas instrumentaliser Nicolas Sarkozy”. Cependant, après la sortie de la médiation de Alain Juppé, Nicolas Sarkozy apparait pourtant comme le seul recours pour tenter de sortir l’UMP de la crise actuelle…

Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Politique
sondage-cope-fillon
UMP. Une rencontre Copé – Fillon avec Juppé comme médiateur ?

POLITIQUE - Après la proclamation rocambolesque, des résultats de l'élection pour la présidence de l'UMP...

Fermer