Moustiques tigres: situation alarmante en France

En effet, d’après une publication de l’Institut de Veille sanitaire (InVS), tous les éléments indiquent une possible épidémie de chikungunya cet été en métropole, avec un risque de transmission du virus « particulièrement élevé« .
Les vacances sont un terrain propice à la circulation du chikungunya, puisque les Français de métropole voyagent vers les départements français d’outre-mer (DFA). Entre le 2 mai et le 4 juillet 2014, l’InVS a déjà recensé 126 cas importés confirmés. Des chiffres qui augmentent considérablement, puisque 50 personnes étaient revenues contaminées de ces régions en 2011 et 2012.
moustique-tigre
Les chercheurs nous mettent donc en garde: « En cet été 2014, toutes les conditions sont réunies dans 18 départements du Sud de la France métropolitaine pour une transmission du virus du chikungunya et, dans une moindre mesure, du virus de la dengue : un vecteur compétent (le moustique tigre), un grand nombre de voyageurs virémiques, des conditions climatiques favorables à la reproduction des moustiques et à la réplication virale chez le moustique« . Les scientifiques estiment donc qu’un nombre important de cas importés est à prévoir. Ils comptent sur la mobilisation des professionnels de santé jusqu’à la fin de l’alerte, pour jouer leur rôle de relais d’information envers le grand public.

Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Santé
médicaments-sirop-enfant
Médicaments: attention au surdosage pour vos enfants!

Ce sont des chercheurs américains qui nous mettent en garde contre les erreurs de dosage lors du...

Fermer