Alcool : “Binge drinking”, phénomène de mode ou danger sanitaire ?

SANTE – Qu’est ce que le “binge drinking”, pratique venue d’Angleterre ? Selon Wikipédia, Le binge drinking ou biture expresse est un mode de consommation excessif de grandes quantités de boissons alcoolisées sur une courte période de temps, par épisodes ponctuels ou répétés. Cette pratique qui favorise l’alcoolisme étant adulte est il seulement un mauvais phénomène de mode ou un véritable danger sanitaire pour les adolescents en mal de sensations ?

« Alcoolisation massive », « intoxication alcoolique aiguë », « hyperalcoolisation », « intoxication alcoolique aiguë »…les mots de manquent pas pour définir le “Binge drinking” comportement où l’état d’ivresse est recherché rapidement par les jeunes adolescents de France. Le Ministère de la Santé alerte contre cette pratique venue d’Angletterre et qui favoriserait l’alcoolisme étant adulte.

En effet, selon le projet européen AlcoBinge coordonné par l’équipe de Mickaël Naassila (université de Picardie Jules Verne, Inserm), les intoxications alcooliques répétées au cours de l’adolescence (le binge drinking) influe négativement sur la prédisposition et la motivation à consommer de l’alcool pouvant créer une addiction à l’âge adulte. Ces conclusions ont été réalisées suite à une étude scientifique sur des rats, prouvant ainsi la dangerosité de l’alcoolisation massive de nos jeunes.

binge-drinking

Ce mauvais phénomène de mode venu des bars anglais pourrait avoir des conclusions très néfastes au niveau sanitaire comme l’indique les résultats de cette étude et l’explique les chercheurs de l’Inserm : “Des conséquences majeures sur la santé sont attendues dont une augmentation du taux de mortalité et une recrudescence du nombre d’individus alcoolodépendants durant les prochaines décennies”. Alors surveillez la consommation d’alcool de vos adolescents car malheureusement, le binge drinking est plutôt répandu en France…

Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Sciences
Sommeil : et si vous laissiez pleurer votre bébé la nuit ?

SANTE - «Les bébés qui pleurent durant ces moments de veille sont ceux dont on...

Fermer