Antarctique occidental : un réchauffement climatique plus rapide que prévu ?

CLIMAT – ET si le réchauffement climatique était plus rapide que prévu ? Une étude américaine du Byrd Polar Research Center indique que la couverture de glace de l’Antarctique occidental se réchauffe deux fois vite que ce qui était prévu dans d’anciennes précédentes études scientifiques. Alors quels risques pour l’Antarctique de l’Ouest avec ce réchauffement climatique trop rapide ?

«Nos relevés suggèrent que le réchauffement estival continu en Antarctique occidental pourrait perturber l’équilibre de surface de la couverture de glace, ce qui fait que la région pourrait contribuer encore davantage à la hausse globale du niveau des océans.” indique l’un des auteurs, David Bromwich, du Byrd Polar Research Center. Une situation préocuppante pour l’ensemble de la planète Terre.

“Cette hausse est deux fois plus importante que ce qui était estimé et représente trois fois la hausse moyenne à la surface du globe sur la même période” ajoute David Bromwich, en expliquant les calculs de l’étude scientifique qui démontrent que a hausse de la température a atteint 2,4 degrés depuis 1958. Un vrai risque car l’écoulement des glaces vers l’océan est responsable de 10% environ de la hausse globale des mers liée au changement climatique ce qui pourrait entrainer de gros déplacements de population notamment pour les villes côtières dans les prochaines décennies !

«L’Antarctique occidental est une des régions qui changent le plus rapidement sur Terre, mais c’est aussi l’une des moins connues», rappelle David Bromwich, du Byrd Polar Research Center d’où la nécessité de multiplier les études scientifiques sur cette zone géographique afin d’anticiper et de mieux comprendre le réchauffement climatique et l’évolution du climat !

antarctique-rechauffement-climatique

Soyez rassurés cependant car les scientifiques rappellent que la rupture de la couverture de glace de l’Antarctique occidental risque de prendre de un à plusieurs siècles donc pas de risques pour l’instant ! Mais c’est en agissant maintenant pour l’écologie et en luttant contre le réchauffement climatique que nous pourrons protéger les générations futures !

Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Sciences
alcootest-conduite
Alcool au volant : une tolérance zéro pour les 18-24 ans “discutée” ?

SECURITE - Vers une interdiction totale d'alcool au volant pour les jeunes de 18 à...

Fermer