TABAC – Une étude publiée ce mercredi dans le British Medical Journal (BMJ) informe que l’arrêt de la cigarette provoque une prise de poids dans les premiers mois de sevrage. En effet, arrêter de fumer provoque un manque de nicotine qui est compensé par la nourriture, entrainant une prise de kilos !

Le psychiatre Henri-Jean Aubin et ses collègues du Centre de traitement des addictions de l’Hôpital Paul-Brousse ont de leur côté étudié les résultats de 62 études afin d’estimer la prise de poids provoquée par l’arrêt de la cigarette. Voici les résultats de cette analyse concernant la prise de poids suite à l’arrêt de la cigarette :

1,1 kg à un mois
2,3 kg à deux mois
2,9 kg à trois mois
4,2 kg à six mois
4,7 kg au bout d’un an

tabac-cigarette

La prise de poids va évidemment varié suivant les individus. En effet, si 16 % des sevrés du tabac ont perdu du poids après l’arrêt de la cigarette, 13 % ont grossis de plus de dix kilos. Un constat étonnant pour Henri-Jean Aubin, professeur de psychiatrie et d’addictologie à Paris :« Mais notre plus grosse surprise a été la variabilité de la prise de poids selon les individus ».

Ce constat peut être très dangereux notamment pour les femmes car les scientifiques jugent que la prise de poids et la peur de grossir empêche de nombreuses femmes d’arrêter de fumer ! Cependant, arrêter de fumer est plus bénéfique que prendre quelques kilos : « si vous arrêtez de fumer à 40 ans, votre gain en espérance de vie en bonne santé est de neuf ans. Les études montrent qu’un petit gain de poids n’accroît pas le risque de décès contrairement à la cigarette » , note le Pr Aubin. Alors prenez la bonne décision !