Aspartame : un édulcorant « sans danger » selon l’EFSA ?

REGIME – Et si finalement l’aspartame n’était pas dangereux pour la santé ? L’avis de l’Agence française de sécurité sanitaire indiquant qu’il n’y avait « pas de bénéfices à la consommation de l’aspartame pour la femme enceinte… Il ne reste donc qu’une chose : le risque » a été contredit par l’EFSA, l’Autorité européenne de sécurité des aliments. Alors, l’aspartame est il dangereux pour la santé ?

L’Autorité européenne de sécurité des aliments, l’EFSA, a lancé en début de semaine une consultation publique sur son projet d’avis scientifique portant sur la sécurité de l’édulcorant artificiel aspartame. L’EFSA a décidé d’entreprendre un examen complet des documents scientifiques disponibles sur l’édulcorant le plus utilisé, l’aspartame. Si l’EFSA confirme néanmoins que l’aspartame peut représenter un risque pour les femmes enceintes atteintes de phénylcétonurie, l’Autorité européenne met en avant un indice important dans ces études, le DJA, la dose journalière admissible. En effet, la DJA aujourd’hui fixée à 40 milligrammes par kilo corporel et par jour ne mériterait aucune révision selon l’agence sanitaire européenne.

L’EFSA souhaite avoir un avis tranché sur la question de l’aspartame afin de valider ou non son utilisation dans l’industrie agroalimentaire comme le déclare un porte parole : « Cette consultation publique va permettre à toutes les parties d’exposer leurs avis, qui seront pris en compte pour finaliser l’avis final ». Si l’EFSA indique aucun risques, elle n’indique pas non plus de bénéfices…

aspartame-sante

En effet, dans le rapport de 250 pages de l’Autorité européenne de sécurité des aliments, l’EFSA ne mentionne à aucun moment le terme bénéfice. L’aspartame étant souvent lié à des notions de pertes de poids ou de régime, il faudra attendre quelques mois pour voir un avis tranché sur la scène européenne.

0 shares

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Sciences
Astéroïde Apophis : pourquoi il ne « percutera » pas la Terre en 2029 ?

ANALYSE - 1 chance sur 250.000 pour que la collision fatale avec l'astéroïde Apophis intervienne...

Fermer