Cancer du cerveau : le téléphone portable comme “facteur aggravant” ?

PORTABLE – Et si l’utilisation du téléphone portable au volant augmentait les risques de développement d’une tumeur ? Selon l’Agence européenne de l’environnement, téléphoner au volant s’avère doublement dangereux car il pourrait exister un lien entre développement d’une tumeur et utilisation du téléphone portable en voiture.

L’Agence européenne de l’environnement recommande donc de de na pas téléphone au volant car selon une dernière étude scientifique, il existe un lien entre l’utilisation du téléphone portable au volant et le risque de cancer car une importante quantité d’ondes nocives seraient captées au moment où l’appareil passe d’une antenne relais à une autre. Ainsi, la “radiation” des ondes serait beaucoup plus importante lorsque l’on téléphone en se déplaçant !

Cette étude très détaillée sur le possible lien entre téléphone portable et tumeurs au cerveau est issue d’un ouvrage de 750 pages sur le thème du principe de précaution rédigée par l’Agence européenne pour l’environnement (AEE) sous le titre original : “Late lessons from early warnings” (traduit en « Signaux précoces et leçons tardives »).

Il faut rester vigilant donc à cette nouvelle étude même si Frédéric Vincent, porte-parole de la Commission européenne se veut moins alarmiste sur la possible liaison entre cancer du cerveau et téléphone portable au volant en déclarant : “Nous avons des cas, oui, parfois tranchés par la justice, mais avant de prendre toute décision, nous devons d’abord avoir une vue plus générale”. Alors faut il téléphoner au volant ?

telephone-volant-cancer

En plus des 135 euros d’amende et trois points de retrait sur le permis de conduire, il est donc très dangereux de téléphoner au volant pour sa santé ! Cependant, l’Agence Européenne recommande d’éviter au maximum de téléphoner en voiture, mais également l’utilisation d’oreillette ou de changer d’oreille toutes les 2 minutes pour être moins réceptifs aux ondes qui favorisent le développement de tumeurs pouvant provoquer un cancer du cerveau !

Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Sciences
Fin-de-vie-bonnemaison
Euthanasie : une “radiation” pour le Docteur Bonnemaison ?

BAYONNE - L'ordre des Médecins n'a pas attendu la décision judiciaire pour radier le Docteur...

Fermer