Cannabis. Fumer du cannabis à l’adolescence fait baisser le QI adulte

SANTE – Et si fumer de la marijuana étant ado faisait baisser votre QI adulte ? Une étude publiée lundi 27 août 2012 par la revue scientifique Actes de l’Académie américaine des sciences affirme que fumer régulièrement du cannabis à l’adolescence risque d’influer sur les capacités intellectuelles à l’âge adulte. Explications avec l’auteure de cette étude, Madeline Meier, psychologue à l’université Duke, en Caroline du Nord (Etats-Unis) !

Cette étude scientifique sur les impacts du cannabis sur le quotient intellectuel à l’âge adulte a été menée sur 1000 Néo-Zélandais de Dunedin sur une période de vingt-cinq ans, afin de comparer leur quotient intellectuel (QI) à 13 ans puis à 38 ans, avec un échantillon consommateurs de cannabis et un échantillon non fumeur !

cannabis

Comme le souligne l’auteure de l’étude, “l’adolescence est une période très sensible du développement du cerveau” et “le QI est censé être stable à mesure que l’on vieillit”. Les résultats de cette étude sur cannabis et QI indique bien que les consommateurs de marijuana ont perdu en capacités de mémoire et en vivacité d’esprit

“On sait que le QI est un élément fort déterminant pour l’accès à l’université, pour le revenu gagné tout au long de la vie, pour l’accès à l’emploi et la performance au travail. Quelqu’un qui perd huit points de QI durant son adolescence et à la vingtaine peut se retrouver désavantagé par rapport à ses pairs du même âge pour de nombreux aspects majeurs de la vie” conclu Madeline Meier.

Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Sciences
institut-curie-recherche-cancer
Cancer. Le virus du SIDA “détourné” pour lutter contre le cancer ?

SANTE - ET si le virus du SIDA (VIH) pouvait avoir des vertus thérapeutiques et...

Fermer