cannabis

Drogues et addictions. Vers la fin de la répression ?

SENAT – La sénatrice CRC (Communiste) Laurence Cohen, soutenue par des médecins et des associations souhaite changer l’approche pour lutter contre les addictions en proposant une « charte pour une autre politique des addictions » présentée jeudi au Sénat. Cette charte stipule que la répression des drogues soit remplacée par une dépénalisation des usages et une prévention qui engloberait aussi l’alcool, le tabac et Internet.

Pour les signataires de cette charte, il faut changer de stratégie pour lutter contre la drogue et les différentes addictions : « La stratégie dite de  » à la drogue » a échoué ». Cette charte présentée au Sénat souhaite donc mettre en avant « la prévention des addictions », la « réduction des risques » pour la santé des consommateurs et demandent une « dépénalisation des usages » sans supprimer « l’interdit sur les drogues ». Pour Alain Morel, directeur général de l’association Oppelia « il faut vraiment un changement d’optique ».

En effet, la charte rédigée par la sénatrice CRC (Communiste) Laurence Cohen constate que la loi de lutte contre les drogues de 1970 a conduit à une politique « totalement obsolète » et que cette stratégie « n’a réussi à enrayer ni leur disponibilité, ni leur consommation. »

cannabis

Les sanctions pour consommation de drogues touchent chaque année 150 000 jeunes, dont 80 à 90% pour consommation de cannabis. Pour M. Morel, la stratégie de « criminalisation » est dépassée et nocive :
« Cela entraîne des conséquences juridiques parfois très lourdes avec interpellations, gardes à vue et parfois procès, qui se répercutent sur le plan psychologique, familial et scolaire. C’est extrêmement violent pour les jeunes alors qu’il s’agit d’abord d’un problème de santé ».

0 shares
  1. Izpegi
    16 juillet 2012

    Addiction…Faudrait encore que ça en soit une.Je fume depuis 35 ans de la marijuana,la chose la plus addictive qu’il y ait dans un joint c’est le tabac.On compare un produit (marijuana) à des saletés de drogués : alcool,cigarettes etc…sans raison si ce n’est la dangerosité créée par la rumeur.La marijuana n’a jamais fait de morts et était utilisée bien avant le vin.Cette loi de 1970 est stupide et mal informée.Comme d’habitude,ceux qui légiférent ne connaissent rien du produit.Que les « on-dit ».Et ça n’est en rien addictif,quand j’en ai pas (et c’est souvent) je fume pas…Point.Pas de manque inventé par les politiques.Même les toubibs n’y connaissent pas grand chose.Nous sommes assez grands pour nous limiter tout seul.Occupez vous plutôt des 60.000 morts et 200.000 maladies de foie nouvelles causées chaque année par la drogue légale.

    1. Izpegi
      16 juillet 2012

      Peut-être que tout le monde n’est pas aussi fort que vous, il faut arrêter de penser que « c’est pas grave » cette drogue a déjà détruit REELEMENT certaines personnes.

      1. lip
        16 juillet 2012

        Donne nous une preuve de la dangerosité du cannabis.
        A ce jour, aucune preuve d’une réelle dangerosité n’as été fourni.

      2. Izpegi
        16 juillet 2012

        Cette drogue n’a jamais détruit personne.Quand un jeune a des problémes d’addiction au cannabis,c’est un manque relationnel que les parents ne veulent pas voir et ils mettent tout sur le dos d’un produit sans chercher les raisons dont ils sont partie prenante.Il vaut mieux être heureux qu’il s’arrête à la marijuana et ne passe pas à l’alcool et autres saletés.Les cacahuétes font plus de morts par allergie.Il n’y a jamais eu aucun mort prouvé dû à la marijuana.Beaucoup d’intox surtout.Pour finir,le pseudo que tu utilses est le mien,la prochaine,fais l’effort de changer.Et encore non,la marijuana n’a jamais tué,c’est même le plus vieux « médicament »utilisé au monde.Vérifie,c’est vrai.

        1. jimbo
          17 juillet 2012

          Bon, n’exagérons rien non-plus. Il y a une grosse différence entre « le cannabis est la moins dangereuse des drogues » et « le shit c’est bon pour la santé : donnez-en à vos enfants! ».
          Moi aussi je fume, ce qui n’empêche que j’ai un pote qui a failli sombrer définitivement dans la schizophrénie à cause du shit : 3 mois d’hôpital psy (il va mieux). D’après ses médecins, le cannabis n’était pas forcément la seule cause mais rien ne permet de dire qu’il aurait eu ce problème sans en fumer. D’ailleurs depuis qu’il a arrêté tout va bien, et dès qu’il s’y remet il repart en vrille (notons qu’il n’a pas ce problème quand il prend une cuite).
          Pense à tous ces mecs qui ont une vingtaine d’années et qui fument joints sur joints depuis qu’ils ont 12-13 ans : retire-leur cette dose quotidienne et tu auras des bombes humaines en face de toi.
          Par ailleurs, ce qui est avéré c’est que le cannabis au quotidien est le pire ennemi de la motivation, de l’effort et de l’envie de se bouger. C’est ce qui en fait un des fléaux de la banlieue, où il n’est déjà pas simple de s’en sortir à la base.
          Contre les drogues, du tabac au crack en passant par l’alcool et le shit, une seule solution : la PREVENTION !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Sciences
cabine-uv-cancer
UV artificiels. Le Sénat veut interdire les cabines de bronzage !

BRONZAGE - Une mission d'information du Sénat a préconisé ce jeudi 12 Juillet 2012 d'interdire...

Fermer