Espace: découverte d’extraterrestres grâce à l’étude de la pollution des planètes?

C’est une étude menée par le Centre d’astrophysique Harvard-Smithsonian (CFA) qui émet cette hypothèse. Publiée hier mercredi 23 juillet, elle indique qu’il serait possible de trouver des signes de vie sur des planètes lointaines, grâce à la présence de possibles traces de pollution.  Le CFA ajoute même que d’ici dix ans, les astronomes seraient en mesure de découvrir des sociétés extraterrestres industrialisées.

En effet, grâce au télescope spatial James Webb, que la Nasa pourrait mettre en fonctionnement dès 2018, les scientifiques pourront rechercher la présence de gaz comme les chlorofluorocarbones (CFC) sur les planètes éloignées de la Terre.

planètes-extraterrestres

Bien que l’outil promette d’être 10 à 100 fois plus puissant que son prédécesseur Hubble, des niveaux de CFC dix fois plus importants que ceux que nous trouvons sur la planète bleue seront nécessaires pour que le télescope puisse les détecter. Autre condition à respecter pour que l’étude de la pollution de ces planètes soit possible, qu’elles soient en orbite autour d’un type d’étoile en particulier: les naines blanches. Si tout cela se concrétise, il n’est pas exclu de faire la découverte de civilisations extraterrestres qui se sont auto-détruites.

Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Sciences
Aïd al-Fitr du Ramadan 2014 – 1435 : quelle date pour la fin du Ramadan ?

Quelle sera la date de la fin du Ramadan 2014 - 2435, la date de...

Fermer