Fertilité : la télévision “nuisible” à la qualité des spermatozoïdes ?

SPERME – La télévision nuisible à la qualité des spermatozoïdes ? Les français passent en moyenne près de 25 heures par semaine devant la télévision, soit 30 minutes de plus qu’il y a 10 ans. Ce chiffre qui parait anodin pourrait avoir de graves répercussions sur la fertilité des français ! En effet, une étude scientifique menée par l’école de santé publique de Harvard indique que trop regarder la télévision nuirait à la qualité des spermatozoïdes et ferait donc baisser la fertilité des hommes !

La télévision dangereuse pour la fertilité ?

L’étude sur la télévision et la fertilité publiée dans la revue scientifique anglaise British Journal of Sports Medicine a porté sur 129 hommes âgés de 18 à 22 ans et prouve que le sperme des hommes passant plus de 20 heures par semaine devant leur petit écran avait une concentration en spermatozoïdes de 44% inférieure à ceux qui restaient très peu de temps. Cette étude vient confirmer une étude réalisée début décembre 2012 et publiée par la revue scientifique européenne «Human Reproduction» qui indiquait que le sperme français contenait de moins en moins de spermatozoïdes avec un nombre de spermatozoïdes  qui était passé de 73,6 millions /ml à 49,9 millions /ml en moyenne pour un homme de 35 ans en quelques années !

contraception-spermatozoide

Le sport bénéfique pour la qualité des spermatozoïdes ?

Mais cette étude scientifique indique également que l’activité physique aide a avoir des spermatozoïdes de bonne qualité : « le sperme des mâles qui font de l’exercice physique au moins 15 heures par semaine contient 73% de spermatozoïdes de plus que les fainéants qui font moins de 5 heures de sport durant la même période » Selon le British Journal of Sports Medicine, la différence en spermatozoïdes entre 5 et 15 heures d’exercices physiques hebdomadaires est de 73%. Des chiffres difficiles à vérifier mais qui montre bien que le sport et la télévision ont une incidence sur l’hygiène de vie mais potentiellement également sur la descendance…

Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Sciences
PMA à l’étranger : quelles “sanctions” pour les gynécologues ?

PMA - La procréation médicalement assistée est de nouveau au coeur d'une polémique cette fois...

Fermer