Les français et les médicaments. La France de moins en moins accro !

SANTE – Les français souffraient d’une mauvaise réputation fondée durant de nombreuses années : les français étaient accros aux médicaments ! Mais suivant une étude publiée mardi par le groupe de réflexion LIR en collaboration avec la Chaire Essec Santé, la France est revenue dans la moyenne en terme de consommation de médicaments, sauf pour les antibiotiques et les anxiolytiques !

Comment fonctionne cette étude ?

Cette étude scientifique a été menée sur dix ans et dans sept pays : France, Allemagne, Belgique, Espagne, Italie, Pays-Bas et Royaume-Uni. Pour comprendre le fond de cette étude, il faut préciser que le groupe de réflexion LIR a analysé les volumes de médicaments consommés dans huit classes thérapeutiques : antibiotiques, anxiolytiques, antidépresseurs, antiulcéreux, hypolipémiants, antihypertenseurs, antidiabétiques et antiasthmatiques.

Les français moins accros !

Et bien le constat de la LIR est sans appel et plutôt favorable à la France qui faisait souvent figure de mauvais élève en terme de consommation de médicaments : “la fin de l’exception française en matière de consommation de médicament : la France affiche le taux d’évolution le plus faible et une modération relative de sa consommation de médicaments”.

medicament

Les antibiotiques, c’est pas automatique”!

En effet, la consommation des français a globalement baissé depuis les années 2000 pour arriver en 2011 “dans la moyenne européenne”. Cependant, la France a encore ses péchés mignons comme le souligne le groupe de réflexion ayant mené cette étude : “les deux seules classes pour lesquelles la consommation française reste encore élevée sont les classes des antibiotiques et des anxiolytiques”.

Pour continuer à lutter contre cette surconsommation antibiotiques et des anxiolytiques, le gouvernement a mis en place d’importantes campagnes d’information par l’Assurance Maladie et notamment le célèbre slogan “les antibiotiques c’est pas automatique” !

Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Sciences
grippe-aviaire
Grippe aviaire au Mexique. 870.000 volailles abattues pour H7N3 !

MEXIQUE - Le virus, de type A et de sous-type H7N3, a été détectée le...

Fermer