Pilule 3ème génération : le numéro vert de l’ANSM : 0 800 636 636 !

SANTE – Les pilules de 3ème et 4ème génération sont elles dangereuses pour la santé ? Afin d’aider les 2,5 millions de femmes a se renseigner sur la pilule contraceptive, l’agence du médicament (ANSM) a ouvert mercredi 23 janvier un numéro vert gratuit pour répondre questions des femmes sur les dangers possibles des pilules contraceptives de 3e et 4e génération.

0 80 636 636 : voici le numéro vert mis à disposition par le ministère de la Santé et par l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) destinées à informer les femmes utilisant la pilule contraceptive suite aux plaintes de françaises souffrant d’AVC suite à la prise de pilules de 3ème ou de 4ème génération. La ligne d’information sur les moyens de contraception est ouverte du lundi au samedi, de 9 heures à 20 heures.

« Cette plate-forme téléphonique fait partie du dispositif développé par le ministère de la Santé pour informer, guider et favoriser le bon usage de ces médicaments. Un plan d’action visant à renforcer la sécurité d’une contraception est également en cours de réalisation », indique un communiqué du ministère de la Santé. En effet, après avoir diffusé la liste des pilules de 3ème et 4ème génération, le gouvernement tient à informer les françaises sur cette véritable question de santé sur la contraception.

Dès aujourd’hui, les femmes peuvent donc composer gratuitement le numéro suivant : 0 800 636 636 afin de s’informer sur la pilule contraceptive comme l’expliquent l’ANSM et le Ministère de la santé : “Le débat médiatique actuel a généré de nombreuses questions chez les femmes, notamment utilisatrices de contraceptifs oraux. Elles ont besoin d’informations fiables sur les pilules de 3e et 4e générations et doivent être rassurées et incitées à se tourner vers leur prescripteur pour envisager le moyen contraceptif le plus adapté à leur situation”.
pilule-contraceptionLe numéro vert 0 80 636 636 sera donc ouvert du lundi au samedi de 9 heures à 20 heures et des téléopérateurs, encadrés par un médecin et des sages-femmes pourront répondre à toutes vos questions sur votre pilule (notamment la pilule Diane 25 qui suscite de nombreuses questions) ainsi que sur les autres moyens de contraception comme l’anneau ou le patch. En plus de ce numéro vert, l’agence du médicament a également lancé une campagne d’information à destination des professionnels de santé pour que les pilules de 2e génération soient systématiquement privilégiées et prescrites en premier recours.

Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Sciences
Clonage de l’homme de Néandertal : du “buzz” au “bug” ?

CLONAGE - « Cherche femme aventureuse pour donner naissance à un Homme de Néandertal »...

Fermer