Pollens d’ambroisie. La carte de France des pollens selon le RNSA !

ALLERGIES – Après les pics de présence des pollens d’ambroisie durant les mois d’été de Juillet et Août 2012, le Réseau National de Surveillance Aérobiologique (RNSA) tient à jour des données pour prévenir les pics d’allergie en France et dévoile le dernier bulletin sur les pollens d’ambroisie.

Après les pics allergies au pollens d’ambroisie au mois d’août, les pollens d’ambroisie continuent leur prolifération sur l’Hexagone, d’après le dernier bulletin du Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA), publié vendredi 7 septembre.

Les régions les plus touchées sur la carte de France des pollens d’ambroisie sont la vallée du Rhône, de Lyon à Montélimar et dans le Dauphiné avec une note maximale de 5 sur 5. Les autres régions touchées présentant un risque allergique moyen à élevé de Nevers à la Méditerranée, jusqu’au 14 septembre prochain.

L’ambroisie à feuilles d’armoise est une plante invasive dont le pollen est particulièrement allergisant. Quelques grains de pollen par mètre cube d’air suffisent à déclencher des allergies dont les symptômes sont les suivants : nez qui coule, éternuement, yeux rouges et gonflés ou encore difficulté à respirer, toux sèche et démangeaisons cutanées

allergie-ambroisie

Les autres pollens encore présents sur la France, notamment les graminées et les urticacées, ne gêneront pas les personnes allergiques mais les pollens d’ambroisie, qui gênent plus de 12% de la population française sont les plus surveillés. Les personnes fragiles sont appelées à suivre “scrupuleusement” les traitements prescrits par leur médecin traitant.

Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Sciences
vaches-union-europenne
Lin et luzerne. Une alimentation pour des vaches moins “polluantes” ?

VACHE - Bruno Duchesne, un éleveur en Indre-et-Loire a fait le choix d’insérer dans l’alimentation...

Fermer