Sante. Le pamplemousse dangereux avec certains médicaments ?

PAMPLEMOUSSE – La revue médicale française indépendante Prescrire affirme que le pamplemousse est fortement déconseillé avec de “nombreux médicaments”et pourrait être dangereux pour la santé. Le pamplemousse (jus, confiture, zest…) serait donc à proscrire dans le cas de certaines prescriptions afin d’éviter de graves problèmes de santé !

En effet, selon la revue médicale Prescrire, l’interaction du pamplemousse avec de nombreux médicaments est à l’origine d’effets secondaires indésirables parfois graves. La liste des médicaments concernés est longue mais voici les exemples les plus fréquents : immunodépresseurs, statines (anti-cholestérol), benzodiazépines (anxiolytiques et somnifères), indinavir (Crixivan, un traitement du VIH) carbamazépine (Tegretol, traitement de l’épilepsie et du trouble bipolaire), etc…

pamplemousse

“La gravité des quelques observations publiées est à elle seule une bonne raison de ne pas consommer du pamplemousse, notamment du jus de pamplemousse, au cours d’un traitement médicamenteux” rappelle la revue Prescrire. En effet, le pamplemousse entraînerait l’inhibition d’enzymes qui métabolisent normalement certains médicaments, augmentant ainsi leur concentration sanguine et exposant à une surdose.

Les effets secondaires négatifs du pamplemousse avait été révélés en 2008 dans une étude de l’Afssaps qui mentionnait notamment qu’un jus de pamplemousse pouvait multiplier par 15 l’absorption d’un anti-cholestérol de la classe des statines. Cependant, d’autres études scientifiques plus récentes indiquent également que les jus d’orange et de pomme peuvent aussi influencer l’absorption de certains médicaments mais dans une moindre mesure !

Commentaires (1)
  1. lorgere 2 septembre 2012

Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Sciences
tuberculose-sante
Tuberculose. Les cas de résistance (TB-MR) aux médicaments se multiplient !

SANTE - Selon une nouvelle étude publiée jeudi 30 août 2012 par la revue médicale...

Fermer