Santé : pourquoi les doigts se “fripent” dans l’eau ?

BAIN – Pourquoi avons nous les doigts plissés quand nous restons trop longtemps dans l’eau ? C’est grande question a enfin trouvé une réponse grâce à une étude scientifique des chercheurs de l’Université britannique de Newcastle. Il semblerait que le corps humain soit bien fait car si nos doigts se fripent en sortant du bain, ce serait pour gagner en adhérence et ainsi mieux pouvoir attraper les objets humides ! En effet, il s’agit d’un processus actif commandé par le système nerveux et causé par la contraction des vaisseaux sanguins. Malin !

Cette question qui apparait banale n’avait pour l’instant pas trouvé de vraie réponse. En effet, les scientifiques pensaient plutôt que la peau se plissait et ridait au contact de l’eau parce qu’elle absorbait l’eau, un peu comme une éponge. Mais selon cette étude, rien de tout cela, comme l’explique Tom Smulders, de l’Université britannique de Newcastle : “Nous avons démontré que les doigts ridés assurent une meilleure prise dans des conditions humides. Cela pourrait fonctionner comme les sillons sur les pneus de nos voitures qui permettent à une plus grande surface du pneu de rester en contact avec la route et donnent une meilleure adhérence”.

Cette étude anglaise de la plus haute importance indique également que cette attitude de nos doigts et orteils viendraient sans doute de l’un de nos ancêtres, un primate à 4 pattes. Mais alors pourquoi des doigts plissés si l’on reste trop longtemps dans l’eau ? “Lorsque le corps détecte que les doigts sont restés mouillés pendant un certain temps, le système nerveux rend les vaisseaux sanguins plus fins sur le bout des doigts. Le volume des doigts se réduit mais comme la peau garde la même taille, elle se plisse” a expliqué Tom Smulders.

doigt-fripe-eau

Afin d’arriver à ces conclusions, des “focus group” ont été réalisé sur un groupe important de personnes en Angleterre qui étaient invités à attraper des billes de différentes tailles, tantôt placées à la surface d’une table, tantôt au fond d’un aquarium. Afin d’établir deux typologie, certains avaient les mains sèches, les autres des mains qui trempaient dans l’eau depuis 30 minutes. Et les mains “fripées” ont étaient 12% plus rapides que les mains sèches pour attraper des billes humides.

Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Sciences
Apophis : l’astéroïde de 27 millions de tonnes va-t-il “frôler” la Terre ?

TERRE - Sommes nous en danger ? L'astéroïde Apophis peut il "frapper" la planète Terre...

Fermer