Séisme: le mont Fuji surveillé de près par les scientifiques

Le 11 mars 2011, le séisme de la côte Pacifique du Tōhokuau du Japon a également atteint le mont Fuji, pourtant situé à environ 500 km de l’épicentre. En effet, il a été prouvé que les ondes propagées lors du tremblement de terre de magnitude 9 ont endommagé la croûte terrestre du volcan.

C’est ce que relate une étude franco-japonaise, publiée vendredi 4 juillet dans la revue « Science ». Florent Brenguier, coauteur de l’étude explique: « Nos travaux ne disent pas que le volcan va entrer en éruption. Mais ils montrent qu’il se trouve dans un état critique« . Il précise également qu’il « est aujourd’hui dans un état de pression tel qu’il présente un potentiel d’éruption important. Le risque est clairement accru« .

mont-fuji-japon-séisme

La dernière éruption a eu lieu en 1707, et si le Mont Fuji devait se réveiller à nouveau, il s’agirait là d’une catastrophe pour la mégalopole qui compte à ce jour 34 millions d’habitants.

Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Sciences
greffe-de-cuir-chevelu
Greffe de cheveux: opération réussie pour une femme scalpée

Le 27 mai dernier, dans le port de Concarneau (Finistère), la navigatrice Angeline Mocholi intervient sur le...

Fermer