obesite-infantile

Surpoids : pourquoi « quelques » kilos en trop favorisent la longévité ?

SANTE – Et si un léger surpoids pouvait nous faire vivre plus longtemps ? Quel est le lien entre surpoids et longévité ? Selon une analyse systémique portant sur près de 100 études menées dans le monde, il existe bien un lien entre surpoids et longévité et contre toute attente, les personnes en surpoids et légèrement obèses vivraient plus longtemps que celles d’un poids normal ! Décryptage de ce lien étonnant !

Après une première étude réalisée en 2005 par le Dr Katherine Flegal, des Centres fédéraux de contrôle et de prévention des maladies (CDC), une nouvelle étude publiée mardi dans le Journal of the Medical American Association (JAMA) indique une lien de corrélation évident entre un léger surpoids et une espérance de vie plus importante ! Une étude encourageante à l’heure ou l’obésité infantile semble baisser aux Etats-Unis !

Les résultats de cette étude scientifique géante, rassemblant près de 97 études indiquent clairement que les personnes dont l’indice de masse corporelle (IMC) affiche un surpoids ont 5 à 6 % de chances en moins de succomber à certaines maladies et donc de vivre plus longtemps ! Pour rappel, l’IMC (Indice de Masse Corporelle) se calcule de la façon suivante : diviser le poids en kilogrammes par la taille au carré. Entre 18,5 et 25, votre corpulence est normale, au-dessus,vous êtes en surpoids, en dessous, vous êtes considérés comme maigre.

Attention cependant car les quelques kilos en trop ne doivent pas être situés n’importe ou comme le précise à Europe 1, le professeur Frédéric Saldmann, nutritionniste et cardiologue à l’institut George Pompidou de Paris : « Quand la graisse est située sur le ventre, ça augmente significativement les risques cardio-vasculaires.En revanche, quand la graisse se trouve dans les fesses, ça n’augmente pas les risques. Une étude a même montré que des fesses rebondies permettaient de lutter contre les risques cardio-vasculaires ! »

obesite-infantile

Les résultats de l’étude et la contribution des scientifiques sont donc sans appel : si vous avez des fesses rebondies, vous avez plus de chance de vivre plus longtemps ! Attention cependant à la « bedaine » et ne tombez pas pour autant dans les excès après les fêtes de fin d’année ! Car comme le précise le Dr Thomas Frieden, directeur des CDC, « le fait d’être obèse n’est pas sain car cela accroît le risque de diabète adulte, de maladies cardiaques, de cancer et de nombreux autres problèmes de santé ».

0 shares

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Sciences
pilule-contraception
Pilules de 3ème génération : qu’en pensent les gynécologues ?

CONTRACEPTION - Les 1,8 million de femmes qui prennent des pilules de 3ème et 4ème...

Fermer