Euro 2012. Premier couac pour l’UEFA

 

Mercredi, un incident s’est déroulé à Cracovie lors d’une séance d’entraînement de l’équipe des Pays-Bas ouvert au public. En effet, un ou plusieurs individus isolés parmi les 25 000 personnes présentes n’ont rien trouvé de mieux à faire que de pousser des cris de singe à l’endroit des joueurs noirs de la sélection pour l’Euro 2012 de Bert van Marwijk.

L’information a été transmise à l’UEFA qui a immédiatement démenti les faits, affirmant qu’un officiel sur place n’avait rien entendu.

Aujourd’hui, scandalisé par ce qui s’est passé et par la réaction de l’UEFA, Marc van Bommel, nouveau milieu de terrain du PSV Eindhoven, s’est exprimé publiquement et s’est montré formel sur le fait que tous les joueurs avaient parfaitement entendu ces cris de singe, ce que confirme son coéquipier Ibrahim Afellay. D’ailleurs, pour avoir la paix, Bert van Marwijk avait été contraint d’emmener ses joueurs de l’autre côté du terrain.

Dès lors, impossible pour l’UEFA de continuer à nier. La fédération néerlandaise a été contactée et rassurée : toutes les mesures seront prises pour éviter que cela se reproduise. La tolérance zéro est toujours d’actualité, comme l’avait annoncé Michel Platini.

Marcin Herra, responsable polonais de l’organisation, a minimisé l’affaire, arguant qu’il ne fallait pas faire d’un incident isolé une généralité.

Les Oranjes se seraient bien passés de devoir se justifier. Ce n’est pas la meilleure façon de préparer leur entrée en matière dans la compétition prévue samedi face au Danemark.

0 shares

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Sport
laurent-blanc
Pourquoi la France peut gagner l’Euro 2012

UKRAINE / POLOGNE - L'Equipe de France s'apprête à disputer l'Euro 2012, compétition de haut...

Fermer