Neymar et le PSG. “La ville de Paris est merveilleuse, jouer au PSG, peut-être !”

PSG – Neymar est le nouveau prodige du football mondial depuis quelques mois et son transfert au FC Barcelone ou au Real Madrid est souvent évoqué pour après la Coupe du Monde de football de 2014 au Brésil. Mais dans une interview à Téléfoot, le joueur de Santos Neymar a déclaré qu’il est également possible qu’un transfert au Paris Saint Germain se réalise ! Voici la déclaration de Neymar sur le PSG pour Téléfoot sur TF1 !

Si le transfert de Neymar au FC Barcelone semblait bien avancé, Neymar a brouillé les pistes dans son interview pour Téléfoot sur TF1 en déclarant : “Le PSG est devenu une puissance financière très importante. Ce serait un grand honneur d’y jouer mais je suis très heureux à Santos. Je ne pense qu’à l’instant présent, après, on verra. Ibrahimovic est l’un des meilleurs joueurs au monde aujourd’hui. Moi aussi, je rêve de jouer avec des grands joueurs “. Alors est-ce qu’un duo Ibrahimovic / Neymar est possible au PSG ?

neymar-psg

Pour le président de Santos, Luis Alveiro Ribeiro, le transfert de Neymar au PSG est tout à fait possible car selon lui, rien n’a été signé entre Neymar et le FC Barcelone de Lionel Messi : “Si Neymar vient me voir et me demande des conseils sur le PSG, je lui conseillerais vivement d’aller au PSG” et concernant le pseudo accord avec le Barça, le président de Santos est catégorique : “non, il n’y a pas d’accord déjà signé avec le Barça pour Neymar, catégoriquement non”.

Et si Neymar rejoignait Zlatan Ibrahimovic au PSG aux côtés de Lucas Moura, l’autre pépite brésilienne qui arrivera au Paris Saint Germain lors du mercato d’hiver 2013 ?

Commentaires (1)
  1. Marina Lopes 8 octobre 2012

Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Sport
zlatan-ibrahimovic-psg
OM – PSG (2-2). Résumé vidéo des buts de Marseille et Paris (Ibrahimovic, Gignac) !

FOOTBALL - C'est le grand clasico du championnat de France, et le moins que l'on...

Fermer