Pôle Emploi : des avantages pour des cadres proche de la retraite ?

Cette révélation ne peut que choquer lorsque Pole Emploi se prépare à mettre en place un contrôle plus rigoureux des chômeurs sous l’impulsion de François Rebsamen, ministre du Travail. Plusieurs agents proches de la retraite de Pole Emploi auraient passé des accords secrets avec l’institution afin de pouvoir percevoir des allocations préretraite sans travailler.

Plusieurs preuves circulent sur internet

Les accusations sont fondées puisque plusieurs preuves concernant cette affaire de préretraites déguisées circulent sur la toile. D’anciens agents de Pole Emploi bénéficieraient de très peu de contrôle et du versement d’allocations suite à un licenciement par rupture conventionnelle. La majorité des bénéficiaires seraient au bord de la retraite et percevraient jusqu’à 5 000 euros d’allocation mensuelle pendant plus de trois ans. Certains d’entre eux, comme cet ancien agent habitant en Haute-Normandie, chômeur depuis 3 ans, n’auraient subi qu’un seul entretien pour être inscrit à Pole Emploi.

pole-emploi-actualisation

Une situation qui inquiète

Tout le monde connaît l’existence de ces pratiques douteuses dans de nombreuses entreprises. Elles provoquent cependant l’indignation lorsqu’elles se produisent dans une institution qui est censée renforcer le contrôle des chômeurs afin de prévenir les éventuelles fraudes à l’emploi.

0 shares

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Eco-Bourse
Impots.gouv.fr : coment faire une demande de délais de paiement en ligne ?

Les contribuables doivent procéder au paiement de leurs impôts pendant ce mois de septembre. Les...

Fermer